europe
Publié le - 870 v. -

Les plus et les limites de la loi pinel

Comme tout type d’investissements dans l’immobilier, le dispositif pinel présente aussi bien des avantages que des inconvénients. En guise d’informations, la loi pinel est une défiscalisation liée à l’immobilier neuf. Elle s’applique particulièrement à tous les investissements lancés à partir du 1er septembre 2014. La loi pinel est soumise à de nombreuses conditions comme la zone géographique, la durée de mise en location du bien et le plafonnement des loyers.

Les points positifs de la loi pinel

La loi pinel vous permet d’obtenir une réduction importante d’impôts sur le revenu. Pour ce faire, vous devez acquérir une maison neuve et la mettre en location. Vous avez le choix concernant la durée de location. Vous pouvez choisir entre 6 et 9 ans. Dans les deux cas, vous obtiendrez 2 % de réduction par an. Ce qui revient à une totalité de réduction de 12 % pour une durée de location de 6 ans et 18 % de réduction pour 9 ans. Vous avez même la possibilité de prolonger la durée de location jusqu’à 12 ans. Ainsi, vous obtiendrez 1 % de réduction par an sur les années restantes. Ce qui vous amène à 21 % de réduction en total. En optant pour une durée initiale de 6 ans, vous avez la possibilité de renouveler l’engagement pour deux périodes de 3 ans. Pour un engagement initial de 9 ans, vous pouvez renouveler une seule fois pour une durée de 3 ans. Vous bénéficierez ainsi de 3 % de réduction du prix de revient du logement.

Les points négatifs de la loi pinel

La loi pinel présente quand même quelques limites qui pourront vous déplaire. Vous ne pouvez pas jouir du dispositif pinel que deux fois seulement dans un an avec un montant d’investissement limité à 300 000 € ou encore d’un achat plafonné à 5 500 € par m2. Aussi, il y a certaines conditions imposées comme la mise en location non meublée, le plafonnement du loyer, le respect de certaines normes de construction et de réhabilitation, la restriction de zone concernée.